Un peu de notre histoire ...

 

Accueil    Actualités   Association   Projets    Souscriptions   Catalogue    Historique   Points-de-vente















2004  -  2005  -  2006  - 2007  -  2008  -  2009  -  2010  -  201120122013  -  2014 - 2015 - 2016 - 2017

































2004

Notre première participation au salon du livre de Caen (les 15 et 16 mai 2004) a été très intéressante, car elle nous a donné l'occasion de nous faire connaître. Pendant ce salon nous avions lancé une souscription pour un premier livre (« Eloge de l'épaisseur ») qui nous a permis de l'éditer depuis (tirage épuisé, mais empruntable à la bibliothèque municipale de Caen) à 100 exemplaires numérotés. Nous présentions nos productions avant le lancement officiel des Editions du Chameau, et nos productions récentes. A cette occasion nous avons édité un catalogue. Bernard LOUVEL était présent sur notre stand le samedi 15 mai, pour dédicacer son coffret qui est épuisé depuis la fin du salon. Nous avons organisé une exposition-lancement de la souscription pour le coffret n°1 de la Collection Plum'Art le 04 décembre 2004 dans la galerie. Nous conservons quelques images de cette manifestation, qui a connu un très grand succès, car elle nous a permis d'atteindre plus de 80 souscriptions.



















2005

Nous avons organisé en janvier une deuxième exposition de lancement du coffret à la librairie Hémisphères à Caen, avec des lectures de poèmes, puis une troisième au lycée Laplace de Caen. Nous avons présenté le dernier ouvrage de Bernard LOUVEL, intitulé « Amant de la muse plastique », lors de l'exposition Bernard LOUVEL-Gérard LANGE du 14 au 29 mai 2005. Ce livre-objet (tirage sérigraphique original) a été tiré à 100 exemplaires numérotés et vendu 15 €. Nous avons présenté officiellement les exemplaires du coffret n°1 de la Collection PLUM'ART au salon du livre de Caen les 21 et 22 mai 2005. Cela nous permis de faire des rencontres très intéressantes et des projets pour l'avenir. Ce coffret a été tiré à 200 exemplaires numérotés. Nous en avons vendu plus de 140, couvrant tous les frais de fabrication. A l'occasion de ce salon 2005, nous avons également lancé une souscription pour le premier livre de Marguerite VACHER, intitulé « Arthur et la métaphysique ». Nous avons pu sortir avant l'été 100 premiers exemplaires numérotés d'Arthur. Nous avons fait un retirage de 100 nouveaux exemplaires en septembre et une séance de signature avec Marguerite VACHER fin novembre à la librairie « Au brouillon de culture » à Caen. Nous avons également profité de nos rencontres au salon du livre et ailleurs, pour lancer un appel à témoignage sur les pratiques artistiques (cf. la rubrique « actualité »).
























2006

A l'occasion du salon du livre de Caen nous avons présenté deux nouveaux livres « Sardaigne au coeur » de Fabienne Lachèvre-Frongia et Anna Frongia et « Scènes d'automne, théâtres japonais » de Bernard Louvel et Véronique Leredde. Nous lançons trois projets par souscription (Driss Chajri, Cécile Dalnoky et Darius) et nous présentons l'ouvrage du photographe chinois Pok Chi Lau. Nous avons été reçu au salon du livre d'AUDRIEU le 24 septembre 2006, pour y présenter notre catalogue. Ce salon très sympathique ouvert aux auteurs normands, nous a permis de montrer notre travail.

Présentation du livre de Pok Chi Lau : Pok Chi Lau est un photographe chinois qui réside actuellement aux Etats-Unis. Il a sorti en 2002 (Editions Pace Hong Kong Publishing Ltd. - Lalaverie) un livre de photographies (prises depuis 1974) sur la diaspora chinoise dans les villes nord américaines. Nous avons présenté son livre intitulé « Rêves de la Montagne d'Or » au salon du livre de Caen. Nous avons organisé en mai dernier une exposition à la Galerie avec les tirages originaux de son livre. (*), 2002. Pour plus d'informations sur Pok Chi Lau et son livre : http://www.goldenmountaindream.com  





















2007

Nous avions un stand au salon du livre de Caen les 12 et 13 mai, pour y présenter les nouveautés 2007 (6 titres) et les livres au catalogue.

   

Nous avons présenté les publications des éditions du chameau du 16 avril au 03 mai à la bibliothèque d'Hérouville St Clair, avec une soirée débat animée par Patrick Hurel, autour du livre Matière(s) le jeudi 03 mai à partir de 20h30.

Pour la sortie du livre « Quel petit tableau à demi caché au fond de la terre » aux Editions du Chameau, une soirée Oulipo autour de Georges Perec a été animée par les comédiens Rémi Larcher et Aude Abéguilé. Cette soirée était accompagnée d'une exposition pédagogique autour de la construction du livre. A cette occasion le four à pizza a été allumé par le pizzaïolo. Les souscripteurs du livre ont reçu leur exemplaire ce samedi 2 juin .



Une rencontre avec Véronique LEREDDE et Bernard LOUVEL a été organisée le 04 juillet 2007 à la Bibliothèque de Caen autour de leur livre « Scènes d'automne, Théâtres japonais » édité aux éditions du Chameau.


Les 8 et 9 septembre, s'est tenu à Dives/Mer la première biennale du livre d'artistes "Biblio PARNASSE" organisée par l'Association ARTLIBRIS. Les Editions du Chameau étaient présentes, mais bien d'autres aussi. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site : http://www.artlibris-biblioparnasse.com



Samedi 8 décembre a eu lieu à la galerie un apéro/concert/expo avec les auteurs et les membres de l'atelier "lalalère", atelier de chansons de la MJC de Cherbourg-Octeville, dirigé par S. Fleury et O. Umhauer. Il s'agissait du lancement de la souscription du livre "La Pudeur du Ciel", livre de chansons, de dessins et de photographies réalisé par F. Lemonnier, V. Lomaszewicz, K. Marsilly et O. Umhauer.

 
























2008

Le 19 janvier, le Musée Quesnel-Morinière de Coutances présentait "le feu, les mains", une exposition de photographies de Tristan JEANNE-VALES d'après le travail de l'atelier PERNEL. L'exposition était ouverte du 19 janvier au 24 février. A l'occasion du vernissage, le livre "le feu, les mains", édité par les Editions du Chameau, a été présenté au public.




Les Editions du Chameau étaient présentes au salon du livre de Paris du 14 au 19 mars. Nous avons eu un espace très intéressant (2mx0.9m, vous pouvez télécharger le plan du stand pdf) sur le stand (B40) « Livres en Normandie » associant le Centre Régional des Lettres (CRL) de Basse-Normandie et l'Agence Régionale du Livre et de la Lecture (ARL) de Haute-Normandie. C'était une grande première pour nous, nous en sommes très content. Ce fût l'occasion de rencontres riches et variées ! ...

   

Nous avions un stand au salon du livre de Caen les 24 et 25 mai dernier. Ce fût pour nous l'occasion de présenter les 4 nouveautés 2008, ainsi que les projets en cours. 

A l'occasion de la sortie du livre d'Alain Lambert et de Bernard Louvel intitulé "ABCDER en fatragramme et fatrabble", vue dans la presse :






Nous étions présents au salon de l'Art et de l'Edition les 13 et 14 septembre à Villiers Sur Marne en région parisienne (http://www.bigbang-artr-expo.com).
























2009

A l'occasion du lancement du livre « Le mystère de la boîte à visages »Alain LAMBERT et Bernard LOUVEL ont invité à la Galerie 175 le samedi 18 avril à 18h, pour un concert exceptionnel, le pianiste de jazz Zool FLEISCHER (biographie sur France Musiquhttp://www.radiofrance.fr/francemusique/bio/fiche.php?numero=20180621).


Les Editions du Chameau étaient présentes au salon du livre de Paris du 13 au 18 mars 2009. Nous étions juste en face des éditions Actes Sud,  sur le stand « Livres en Normandie », associant le Centre Régional des Lettres (CRL) de Basse-Normandie et l'Agence Régionale du Livre et de la Lecture (ARL) de Haute-Normandie. Ce fût l'occasion de rencontres riches et variées ! ...

    

Nous avions un stand au salon du livre de Caen les 16 et 17 mai dernier. Ce fût pour nous l'occasion de présenter les nouveautés 2008-2009, ainsi que les projets en cours. 

Le ministère de la Culture et de la Communication, par le biais de la Direction régionale des affaires culturelles de Basse-Normandie, a soutenu financièrement les Editions du Chameau. Nous lui en sommes très reconnaissant.





















2010


Les Éditions du Chameau étaient présentes au salon du livre de Paris du 26 au 31 mars 2010.
Nous avions également une table au salon du livre de Caen en mai.

Édition italienne chez Manni du livre GEOGRAPHIE (I) d'Ettore Labatte, édité aux Éditions du Chameau en octobre 2010.




























2011



Samedi 17 décembre 2011 l'Artothèque de Caen a organisé une "Foire à l'édition d'Art" dans ses locaux. Ce fût une occasion pour nous de présenter les nouveautés du catalogue et en particulier le livre "Photographies de Marguerite VACHER".



Exposition "Le roman d'Arthur" à la médiathèque de Villedieu Les Poêles du 16 octobre au 20 décembre 2011.

médiathèque de Villedieu Les Poêles
Place des Halles
BP 40   50800 Villedieu Les Poêles
02 33 91 00 91
mediatheque-villedieu@wanadoo.fr



Samedi 12 novembre 2011 à 15h Alain COUSIN a présenté son travail à la Médiathèque de Lisieux, les Éditions du Chameau l'ont accompagné pour présenter son livre "Histoire de parler d'Ailes" et les nouveautés du catalogue.
Cette présentation a été réalisée dans le cadre d'un rencontre organisée par la Médiathèque et intitulée : "Du passage de l'idée à la matière et de la matière à l'idée."


2ème salon du livre "Pages normandes", "Spécial Polar", samedi 15 octobre à la salle Pablo Néruda à Giberville, nous étions présents.

REG'ART 2011 - Normandie métiers d'Art les 8 et 9 octobre 2011 à l'Eglise Saint-Nicolas à Caen. Nous avons été présents à cette manifestation pour y présenter nos nouveautés éditoriales.




Les Parnassiens

pour un livre différent

Poésies et Cinéma

23, 24 et 25 septembre

A l'occasion de cette manifestation organisée à Paris par le cinéma "Les Parnassiens" les 23, 24 et 25 septembre 2011 autour du cinéma et de la poésie, nous présenterons deux livres de poésie "La Poésie de la Pierre"  de Frances P. Ryan, Daphne Tengbergen et Cliona Ni Riordain le vendredi 23 septembre à 20h et "GEOGRAPHIE" d'Ettoré Labbate le dimanche 25 septembre à 13h15.

Les auteurs ont fait des lectures et des dédicaces.


Vendredi 23 septembre




Vous retrouverez le programme complet de cette manifestation en téléchargeant les fichiers pdf suivants :

vendredi23septembre.pdf
samedi24septembre.pdf
dimanche25septembre.pdf














13e SALON DU LIVRE MEDIEVAL DE BAYEUX

21 juin - 9 juillet


 
Le Salon du Livre Médiéval de Bayeux est un rendez-vous culturel dont le succès ne se dément pas. En cette année 2011 où la Normandie fête le 1100e anniversaire de sa création, les passionnés de littérature et d'histoire, les chasseurs d'autographes ne bouderont pas le programme concocté par les organisateurs, faisant la part belle à l'événement.
Vingt-deux auteurs et illustrateurs de romans, documentaires et bandes dessinées, quatre librairies, cinq maisons d'édition rencontreront le public Place De-Gaulle, au cœur des Fêtes Médiévales.
L'histoire des Vikings et de leurs descendants sera mise à l'honneur sous toutes ses formes. Catherine Sevestre-Loquet et Patrick Weber, avec leurs romans policiers et d'aventures, le même Patrick Weber avec ses scénarios de bandes dessinées illustrées par Laurent Sieurac et Emanuele Tenderini, Serge Mogère, s'attachent aux premiers temps du duché et à la Tapisserie de Bayeux. Marina Dédéyan nous fait voyager chez les lointains cousins de Novgorod ou de la principauté d'Antioche. L'histoire réelle de leurs héros est à retrouver dans les documentaires de Jean Renaud, de Thierry Georges Leprévost et de Stéphane Gondoin ainsi que dans les ouvrages généraux de Roger Jouet et de Pierre Bouet. Quant au Roman d'Arthur, œuvre d'un Normand, il est modernisé par Alain Lambert avec la complicité des plasticiens du Collectif Wace.
Une autre thématique forte du Salon est consacrée à la part du surnaturel dans les romans pour adultes de Jean-Guy Soumy et de David Camus, pour adolescents de Jean-Marc Deville, pour amateurs de BD dans le scénario et les dessins de Valérie Mangin, Jeanne Puchol et Denis Béchu. Une table ronde illustrera le sujet.
Les enfants ne sont pas oubliés avec les romans éclectiques de Sigrid Renaud, les romans historiques d'Anne Pouget et les mythes et documentaires de Béatrice Fontanel.
Un des points d'orgue du Salon sera la remise du Ve Prix littéraire de la Ville de Bayeux à Patrick Weber, le dimanche après-midi 3 juillet.
Enfin, comme toujours, les visiteurs du Salon seront invités à participer à un jeu concours récompensé par des lots de livres.
Le Salon du Livre Médiéval est organisé par la Médiathèque municipale de Bayeux avec le concours des librairies Le Lutrin, Le Préambule, Mollat, du Musée de la Tapisserie de Bayeux. Participent également les éditions Citadelles et Mazenod, Cavella, du CRAHM, La Louve, la Société des Antiquaires de Normandie.
Cet événement littéraire bénéficie du partenariat du Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie ainsi que du soutien de la Direction Générale des Affaires Culturelles de Basse-Normandie et du Conseil Général du Calvados.

LE ROMAN D'ARTHUR
Par le collectif Wace
À la Médiathèque municipale de Bayeux
Section Adultes
du 21 juin au 9 juillet 2011
Quand on sait que le Médiathèque municipale de Bayeux est bordée par le square Wace, quel
meilleur emplacement pouvait-on souhaiter pour présenter au public une exposition consacrée au
Roman d’Arthur, extrait du Roman de Brut écrit par le trouvère normand du XIIe siècle, Robert Wace,
de surcroît chanoine de la cathédrale de Bayeux ?
Alain Lambert, déjà auteur de divers textes de poésie et de livres d’artistes, permet une lecture
moderne du roman à la source de tous les romans de la Table Ronde.
Lui donnant la forme d’un abécédaire, il a confié à neuf plasticiens normands le soin d’illustrer ses
26 chapitres. 26 lettrines ont été créées par des procédés variés : peinture, tapisserie, photographie,
collage, dessin, sérigraphie, fil de fer, encre.
Les oeuvres originales présentées dans l’exposition ont fait l’objet d’une publication, en 2010, aux
éditions du Chameau.
Le collectif Wace est composé de : Martine Chenon, Darius, Fabienne Lachèvre Fongia, Alain
Lambert, Yves Ledent, Bernard Louvel, Catherine Pique, Stéphanie Robledo, Patricia Segretinat,
Serge Vandecasteele.







Exposition des planches du "Roman d'Arthur"

à l'espace culturel du centre Leclerc de Tourlaville.

18 mai - 11 juin 2011








Exposition autour du livre "Le roman d'Arthur"
du 8 avril au 14 mai
à la bibliothèque Jacques Prévert
Cherbourg-Octeville






Salon de la BD "Des planches et des vaches"
à Hérouville St Clair
2 et 3 avril 2011


Présentation du livre LOST AGAIN de William Bailey dans le fanzine Bol d'Encre de l'Association caennaise Acc@Bd, disponible sur le salon.

Pour mieux connaître William Bailey voici une interview donnée par sa femme Brigitte Bailey et leur fils Martin à l'occasion de la sortie du fanzine Bol d'Encre N°14, mars 2011.

William Bailey est un artiste amateur normand décédé recemment. Il a réalisé de magnifiques illustrations ( cf couverture et quatrième de couverture) et planches de bande dessinée. A l'occasion de la sortie d'un livre regroupant la plus grande partie de ses travaux, Bol d 'Encre lui consacre un numéro. Lors de la première interview qui va suivre, sa femme, Brigitte, et son fils, Martin, nous ont permis de mieux comprendre la genèse de l'œuvre de William Bailey. 
Bol d' Encre : Pouvez-vous nous dire d’où vient sa passion pour le dessin, quand a-t-il commencé à dessiner ?
Brigitte Bailey : Il a commencé, je pense, très jeune à dessiner. En fait, je pense, il a toujours dessiné. Peut-être plus la période autour du Lycée, c’est plus là qu’il a commencé à m’en parler et tout le temps ça l’a accompagné, toute sa vie en fait. Il pouvait y avoir des périodes d’interruption qui pouvaient durer quelques mois, c’étaient des périodes de blues, un peu, « ça sert à rien donc j’arrête », c’était plus ça (…).
A-t-il suivi une école, des cours ?
Non.
Complètement autodidacte ?
Il aurait souhaité, effectivement, faire une école de graphisme  mais bon, à l’époque, les parents, ce n’est pas très sérieux, pas d’avenir, pas de débouchés, ça mène à rien.
Et par la suite, a-t-il suivi des cours ?
Il aurait voulu prendre des cours de gravure mais, avec ses horaires de travail, ce n’était pas très facile (…).
Au niveau de son travail, on ne voit que des planches finalisées, pas d’ébauches, de travaux préparatoires… Comment son style a-t-il évolué, a-t-il toujours travaillé en grand format, sur de grandes illustrations ?
Oui, il a toujours travaillé sur du grand format. Au départ, il travaillait surtout à l’encre de Chine, que du noir et blanc, des nuances dans les gris… Après, quand il a eu quelques contacts avec des éditeurs, on lui a dit qu’il faudrait quand même passer à la couleur (…). Il s’est mis à la couleur, mais progressivement. Il a varié un peu ses formats en fonction de ce qu’il faisait, si c’était de la bd (format un peu plus petit) ou si c’était de l’illustration (grand format : format raisin).
Il faisait déjà une distinction entre bd et illustration ?
Oui (…). En fait, ce qu’il aurait aimé faire, c’est choisir un bouquin et l’illustrer et pas le contraire. C’était ça qu’il voulait faire. Mais il ne savait pas si c’était possible, comment il pouvait faire…
Ses influences étaient plutôt science-fiction, fantastique ?
C’était assez éclectique en fait. Il pouvait lire du roman noir américain, enfin, c’est surtout des écrivains américains, il pouvait lire Lovecraft… Quand il est allé aux Etats Unis, on est allé à Providence (…), des trucs complètement fous comme ça ! Non, mais c’est horrible Providence, ce n’est pas possible, c’est pour ça qu’il a dû écrire des trucs pareils !
Il peut aussi être passionné par Jules Verne, Stevenson…
Ou Arthur C. Clarke (son fils).
Aussi James Ellroy… C’était très étendu, on ne peut pas dire qu’il avait des écrivains de prédilection(…).
Et au niveau bande dessinée ?
Tardi, il adorait Tardi, Moebius mais aussi Poumeyrol, de Crécy
Schuiten, Guarnido (son fils).
Il attachait beaucoup d’importance au graphisme (…). Il voyait tout ce qui sortait et il disait « mais attends, y’a des trucs, c’est à chier » (…). Il aimait bien aussi Loustal (…) Il y en a plein là-haut des bandes dessinées…
Vous nous avez parlé de rencontres qu’il a eues avec un éditeur. A un moment, il a donc souhaité faire éditer quelque chose ?
C'est-à-dire, c’était des commandes, il a travaillé sur des synopsis (…), il en avait fait deux ou trois. Des synopsis à illustrer.
Il avait travaillé pour Hachette qui voulait sortir, à l’époque, une collection science fiction et puis il y a eu un gros problème de trésorerie et ils ont laissé tomber.
C’était lui qui avait fait cette démarche, d’aller voir Hachette ?
La porte d’entrée, je crois que c’était un dessinateur qui s’appelait Vininger (…) Il lui avait eu le rendez-vous chez Hachette.
Le problème de trésorerie, ce n’était pas avec les frères Bogdanov ?(rajouter une note explicative) (son fils)
Aussi mais eux, c’était plus ou moins avorté le truc qu’ils voulaient faire (…).
Donc, à un moment, il a eu le souhait de faire éditer son travail ?
Oui, bien sûr, mais après, il s’est aperçu que c’était un milieu qui ne lui convenait pas. Parce que il y avait des échéances à respecter (…), que l’éditeur imposait ses trucs et que lui, ce n’était pas tout à fait ce qu’il voulait faire. Il n’avait pas de marges de manoeuvre (…).
On peut observer des débuts de bandes dessinées dans ses travaux. A-t-il souhaitait faire éditer une des siennes ?
Non, parce que, en fait, il y a le problème du scénariste (…).
Il ne voulait pas faire ses propres scénarios ?
Non, il aurait fallu quelqu’un qui lui écrive un texte.
Et il n’a jamais fait de rencontre ?
Et non, je pense qu’il aurait dû rencontrer François Bourdon bien plus tôt. C'est-à-dire qu’il en parlait avec Joël Leloup, de la galerie plein cadre, il devait lui apporter les dessins (…). C’est dommage puisqu’il aurait pu travailler avec François Bourdon et je pense que là, il y aurait eu un projet aboutit comme il l’aurait souhaité (…). C’était un rêveur, il vivait dans son univers, il était un peu déconnecté (…). Il était très intéressé par la musique, il travaillait toujours avec de la musique (…).
(Son fils) : De la musique ambiante, Pink Floyd ou même Patrick O’hearn, l’ancien bassiste de Frank Zappa mais il écoutait également Bowie, Peter Gabriel, Craig Armstrong, du jazz aussi Chet Baket, Patricia Barber mais aussi Debussy, c'était selon l'humeur du moment
(…)
Il travaillait quand ?
Le soir, le week-end, les vacances.
Il passait combien de temps sur une illustration ?
Je ne saurais pas vous dire, parce qu’il travaillait sur plusieurs planches en même temps (…). Il y passait plusieurs semaines.
Dans son travail, il y a beaucoup d’éléments d’architecture, il s’y intéressait beaucoup ?
Oui, il faisait beaucoup de photos de maisons délabrées, de bâtiments industriels. Donc il avait une base de données photographique, il collectait aussi beaucoup d’informations dans les journaux et puis, effectivement, il s’intéressait aux voitures, aux trains électriques (…).
On remarque un univers très urbain, très mécanique.
Il aimait la ville, il ne serait pas allé vivre à la campagne. Il aurait aimé aller vivre à Bruxelles parce qu’il y a un mélange d’architectures contemporaines et beaucoup plus classiques.
Avec quels types de techniques travaillait-il ?
De l’acrylique, de l’encre de chine. Peut être quelque fois du pastel et des crayons très gras (…). Il avait beaucoup de difficultés à trouver du papier de bonne qualité (…).
On ne voit que les planches finalisées, mais faisait-il des esquisses, travaillait-il sur des carnets ?
Oui, mais je n’ai rien retrouvé (…).
Nous avons appris qu’il a travaillait très longtemps en noir et blanc et que ça a été douloureux, pour lui, de se mettre à la couleur.
Oui, ça a été difficile. D’ailleurs, on n’a quasiment pas de ses premiers dessins quand il est passé à la couleur (…). Il a beaucoup regardé comment les autres travaillait, il aimait bien regarder des documentaires sur des dessinateurs de bandes dessinées (…) et même en peinture.
Il regardait quoi en peinture ?
Leur harmonie de couleurs par exemple.
Il aimait qui ?
Il aimait bien Bacon par exemple (…), Delvaux, Magritte, Garouste… En photo, il aimait bien Weegee.
On a pu voir des maquettes, des modèles réduits, les utilisait-il pour réaliser ses planches ?
Oui, effectivement, il a utilisé l’une des voitures (…) qu’il a reprise dans ses planches.
A-t-il eu des évolutions dans son style ?
A un moment, il était plus science-fiction (…).
Ca fait penser à Metal Hurlant, est ce qu’il suivait le magazine ?
Oui, Metal Hurlant, Pilote, A suivre, il a les a tous (…).
A-t-il rencontré des auteurs de bandes dessinées ?
Druillet, plusieurs fois (…). C’était juste des échanges (…).
Etait-ce un insatisfait par rapport à son travail ?
Oui, tout le temps, il voyait toujours un défaut (…). Il n’aimait pas trop les personnages (…).
Comment travaillait-il au niveau du scénario ?
Il avait son histoire en tête (…) mais je n’ai rien retrouvé par écrit (…). Il ne partait pas planche par planche, il avait déjà son cheminement de l’histoire.
Comment est venue l’idée de faire ce livre ?
(…) C’était sa passion, il aurait voulu faire ça même s’il trouvait qu’il fallait du texte à des dessins. Mais il ne savait pas comment s’y prendre. Je me suis dis, il faut que j’essaye de le faire à sa place (…). Je me dis que ce ne sera pas en vain, il n’aura pas sacrifié tout pour rien. C’est un petit hommage qu’on voulait lui faire (…).
Il y a plein de références dans son travail.
Oui, des références à Tintin, à Schuiten (une enseigne dans une rue), des références au Jazz aussi avec un club New Yorkais qui s‘appelait Pearland (…), des clins d’oeil à sa vie personnelle par exemple, sur les ailes d’un avion il a marqué MB 87 (la date de naissance de son fils) (…), en fait, chacun peut y trouver pleins de choses. Il y a aussi des choses plus lourdes comme la planche qui s’appelle coloscopie 2009, liée à sa maladie…
Il y a une planche qui s’appelle Alfred, il y a côté Batman, Tim Burton dedans (…). Il adorait Batman, Blade Runner, Twin Peaks de David Lynch et il retranscrivait ça dans la vie (…), il était plein d’humour, il était drôle.



Les Editions du Chameau étaient présentes au salon du livre de Paris du 18 au 21 mars 2011sur le stand "Livres en Normandie".

Merci à Serge et Chantal, des éditions "du bout du monde" (http://www.editionsduboutdumonde.com/) , pour les photos.




rencontre avec un auteur






















2012



Signature et lecture avec les auteurs du livre "Marais en Cotentin" samedi 10 novembre 2012 à la librairie RYST à Cherbourg.

Vendredi 13 juillet à 16h vernissage au musée de Vieux-la-Romaine (Vieux - 14930) de l'exposition "Géographie d'un Multivers" de l'artiste strasbourgeois Hervé Péchoux, et présentation du livre"Géographie d'un Multivers - Encyclopédie" d'Hervé Péchoux.



Les 7 et 8 juillet, présentation du livre "Marais en Cotentin" de Jean-Christophe Bordier et Marie Lemoine, et exposition des tirages du livre au "Festival photos éléments" à Amfréville-Gonneville en Auge. Marie Lemoine a fait des lectures des poèmes du livre. Les deux auteurs ont fait des dédicaces.

Du samedi  21 avril au dimanche 29 avril 2012, exposition des sérigraphies originales du livre "Nebula Obscura", à la Galerie 175 à Dozulé, à l'occasion de la sortie du livre "Nebula obscura" de Bernard Louvel.








Samedi 24 mars 2012, réception à la Galerie du livre "Ce jour en sept lieux, la fragrance du souvenir le retint" de Gérard Lange et Olivier Riffaud, pôt et comédiens au programme.










samedi 15 décembre 2012 de 14h à 18h30 Artothèque de Caen, "Foire à l'édition d'art".


2013


Exposition


"La geste du Roi Renaud"


le dossier de presse (pdf)

le carton d'invitation




des photos de l'exposition













Erik Satie et compagnie...
Littérature et théâtre musical – Un livre, un spectacle...
Présentation de la dernière parution des Editions du Chameau et création du dernier spectacle de son auteur, Emmanuel Pleintel
« Le disparu des Maisons Satie » roman gymnopédique illustré, raconte la recherche d’un élève, disparu lors d’une visite des Maisons Satie de Honfleur, par son professeur Célestin Fourmiciel.
Le spectacle « Le Fils des Etoiles » évoque la dernière journée d’Erik Satie dans sa misérable chambre d’Arcueil en janvier 1925. Les textes de Satie, Devos et Bourvil se télescopent avec les chansons de Bourvil et les musiques de Satie en un monologue à la fois grave et drôle.

Spectacle qui a eu lieu le samedi 6 avril 2013 à la Galerie 175 à Dozulé.

pour fêter la naissance du livre "t'as pas fini d'aimer l'automne" les auteurs ont partagé un verre et des vers ...
à la Galerie 175, le samedi 30 mars 2013
était au programme :
exposition de dessins de Marie-Laure,
slams issus du livre, claqués par Anne-Claire, Annick et Hélène

accompagnés en musique par Cécile
.

POETICA avec la participation de Frances P. Ryan pour son livre "Paris à l'envers - Paris upside down"  (plus d'infos  )
du 5 au 25 mars 2013, Mairie du 6ème, Paris.

samedi 14 décembre 2013 de 14h à 18h30 Artothèque de Caen, "Foire à l'édition d'art".



















2014


Les Éditions du Chameau ont été présentes au salon du livre de Caen les 17 et 18 mai 2014.
Les deux livres "Caen-Tokyo, un pont d'encre" et "Henri Kegler. Un instituteur... Des institutions, entretiens avec Bernard Montaclair" ont été présentés à l'occasion du salon.



Exposition "Nebula Obscura" du 10 au 28 mai 2014, Médiathèque Aveline - Alençon, verrnissage le 17 mai à 11h, démonstration de sérigraphie par Bernard Louvel au salon du livre d'Alençon le samedi 24 mai de 15h à 17h.

nebula obscura - Bernard Louvel, exposition du 5 septembre au 29 octobre 2014 "Le Blé en Herbe" bibliothèque municipale d'Erquy, 1, rue Guérinet - 02 96 72 14 24. Rencontre avec l'artiste le 24 octobre à 20h30.



Le lancement du livre d'artiste "Variations sur la nature des choses", textes de Jean-Pierre Luminet, images de Bernard Louvel, a eu lieu le vendredi 7 novembre à "Plein Cadre - Galerie Joël Leloutre", 6, place Letellier à caen (02 31 38 77 00).

A cette occasion le prix de lancement du livre était de 50 € au lieu de 70 €,uniquement le 7 novembre 2014, chez "Plein Cadre - Galerie Joël Leloutre"
.

Vous pouvez retrouver une vidéo réalisée par le jopurnal Ouest-France qui explique le travail de sérigraphie de Bernard Louvel :

http://www.ouest-france.fr/art-caen-bernard-louvel-un-serigraphe-unique-3010752

Voici un article paru dans le journal Ouest-France du 29-30 novembre 2014 sur le sérigraphe Bernard Louvel :



Les éditions du Chameau étaient présentes le samedi 13 décembre (14h-18h30) à la foire à l'édition d'art #5 organisée par l'Artothèque de Caen dans ses locaux, Palais Ducal impasse Duc Rollon (www.artotheque-caen.net / info@artotheque-caen.fr / 02 31 85 69 73).
A cette occasion nous avons présenté entre autres les 4 nouveaux livres sortis dont "ces cris gravés".


































2015


Les Éditions du Chameau ont été accueillies par la médiathèque de St-Lô le 6 mars 2015 à l'occasion d'une soirée slam avec Hélène Pin. Nous avons également présenté les éditions au public nombreux et très chaleureux. Une vente de livres a cloturé la soirée.


Le roman "Le Roi du Lard" de Didier Malhaire a obtenu le prix KritiCLE 2015, organisé par la bibliothèque d'Hérouville St Clair et le collège/lycée expérimental (CLE) d'Hérouville St Clair. Il est à nouveau disponible (dans une nouvelle édition) et a été présenté en dédicace avec l'auteur Didier Malhaire, au salon du livre de Caen les 30 et 31 mai derniers.


Les éditions du Chameau ont été présentes au salon du livre de Caen les 30 et 31 mai 2015.



Jeudi 18 juin à l'ITEP de Baron/Odon, un apéritif très sympatique a eu lieu autour du livre "Henri Kegler" avec Bernard Montaclair et bien d'autres personnes ayant connu Henri Kegler.

Samedi 20 juin 2015 à la Galerie 175 à Dozulé, vernissage à l'occasion de la sortie du livre "Le bonheur s'amenuise" de Gérard Lange, avec l'auteur et les peintures du livre exposées dans la galerie. De nombreux fans de Gérard étaient présents pour fêter l'occasion.

Le livre "Norbert Girard. Les Années Arsenal" a été remis aux souscripteurs autour d'un verre, au bar "Le Surcouf" (02 33 94 05 27) à Equeurdreville, le jeudi 9 juillet 2015.

Le livre "Le secret derrière les portes" de Gilbert Bazard a été présenté, en présence de l'artiste,  le samedi 7 novembre 2015 à la Galerie AGLL, 6 place Jean Letellier à Caen (02 31 86 27 99), à l'occasion du vernissage de l'exposition "Naissance d'une Gravure".


Nous avons tenu un stand à la foire à l'édition, organisée par l'équipe de l'Artothèque de Caen, le samedi 12 décembre dans l'Artothèque de Caen.

Nous avons tenu l'Assemblée Générale ordinaire de l'Association le mardi 15 décembre 2015 à 19h30 dans ses locaux à Dozulé. Nous étions nombreux et très enthousiastes, entre autres choses, pour le projet de librairie.

Les éditions du Chameau ont participé du 7 au 30 décembre 2015 "au Salon de Lecture (boutique éphémère de 4 éditeurs bas-normands)". Nous avons présenté à la vente une partie de notre catalogue (environ 60 titres) avec les éditions "La renverse", "Motus" et "les éditions impeccables". Cela représentait en tout plus de 100 titres disponibles. Ce salon se tennait 32 place St-Sauveur à Caen, en face du restaurant "Le vélocipède". Il était ouvert tous les jours de 12h à 19h. Vous avez été nombreux à venir acheter et découvrir les livres présentés. Merci à tous et tout particulièrement à franck Achard, des éditions "La renverse", à l'origine de cette expérience.

Annick Tanguy y a lu, le mardi 22 décembre 2015, un extrait de son dernier livre "La leçon" (gravures de Michel Fresnel).


















































2016


Une exposition autour du livre "90 Musées, 90 chefs-d'oeuvre : le Guide et plus" a eu lieu à ORVAL (à BOUILLONS KUB) les dimanches 8 mai, 15 mai. Une conférence débat a eu lieu à la Mairie  d'Orval le 11 juin en présence des auteurs (aatchi & aatchi).

Marie-odile Laîné a signé son livre  "Ecoute la route, conversations vélocypédiques" le samedi 11 juin à la librairie Euréka Street, 19 place de la République à Caen et le samedi 18 juin (avec des lectures)  dans le cadre de la fête du vélo, à la Maison du vélo 54 quai Amiral Hamelin à Caen.


Les éditions du Chameau n'ont pas été retenues pour participer au salon du livre de Caen les 28 et 29 mai. Ce fût la première fois depuis notre première participation, il y a assez longtemps...

Les éditions du Chameau étaient présentes, pour la première fois, au salon du livre d'Honfleur, samedi 2 juillet 2016 au grenier à sel.

Dans le cadre de la Nuit des Soudeurs, le samedi 6 août à Granville, la librairie "le Détour" a invité Marie-Odile Lainé pour son livre "Ecoute la route..." 3 séances de lectures étaient au programme.

"Une chose après l'autre..." de Sylvie Caty, exposition en lien avec les livres "Chronique d'une frustrée" et "Chronique d'un frustré". Cette exposition, organisée par la Région Normandie, était visible tous les jours jusqu'au 31 octobre 2016 à l'Abbaye-aux-Dames, place Reine Mathilde, Caen. Sylvie Caty était présente dans l'exposition tous les dimanches pour une visite guidée...

Karine Langlois a dédicacé son livre "Les Vies silencieuses" au salon du livre de Valognes, dont la thématique était "Figures de Femmes", le 19 novembre dernier. Pour plus d'informations : http://bibliotheque.mairie-valognes.fr/page/salon-du-livre-de-valognes-2016.
Elle était également présente le 12 novembre dernier pour une dédicace à l'espace culturel Leclerc, rue Lanfranc à Caen.

Le vernissage de l'exposition de gravures de Gilbert Bazard a eu lieu à l'école Louis Aragon de Giberville, 15 rue Elsa Triolet, le 10 novembre dernier en présence de Gilbert Bazard. Le livre "Le secret derrière les portes" y était présenté. Affiche du vernissage "pdf".

L'association Galerie 175 - éditions du Chameau a tenu son Assemblée Générale ordinaire le samedi 10 décembre à 17h dans ses locaux à Dozulé. Cette AG a été suivie du lancement de deux nouveaux titres dans la collection "roman" : "Vingt trois zéro cinq" de Didier Malhaire (second roman) et "Le goût des hommes" de Janine Mesnildrey (premier roman). A cette occasion Marie Lemoine amis en bouche quelques extraits choisis des deux romans.

Sortie du livre "Pourquoi y a t-il...?" de Claude Alexis-Cras et Tristan Jeanne-Valès le jeudi 15 décembre 2016 au bar "Les saltimbanques" 54, rue Caponière à Caen (lesaltimbanques14@gmail.com  -  02 31 86 16 52).

Sortie du livre "La Fille Kangourou" d'Hélène Balcer et de Franck Achard le samedi 17 décembre 2016 à "Manufactura 69" 69, rue St Martin à Caen (contact@manufactura69.com  / 09  73  11  37  66).




























2017


Lecture par des résidents du Foyer des jeunes Travailleurs, accompagnés par Larimaquoi, du livre "La Fille Kangourou" en présence des auteurs et au milieu d'une exposition des dessins originaux mardi 24 janvier à la bibliothèque d'Hérouville St-Clair.

Café-lecture autour du livre "Le goût des hommes" de Janine Mesnildrey à la bibliothèque de St-Lô, le 25 janvier 2017.

Mise en lecture d'extraits du livre "Le goût des hommes" de Janine Mesnildrey par la comédienne Camille Regnault le samedi 18 mars 2017 à la librairie OCEP de Coutances. Un rendez-vous était prévu à 11h, salle éphémère de la librairie (02 33 19 17 22 - www.oceplibrairie.com). La rencontre s'est poursuite par des échanges autour du texte où l'auteure ouvrait un pan de mémoire qui donne à vivre les audaces, les hésitations, les doutes et les intermittences du cœur.
Son écriture belle et poétique est un hymne à la vie et à la passion.  Janine Mesnildrey était présente à partir de 14h30 pour une séance de dédicaces.

Vendredi 28 avril à 18h30 à la galerie IGDA 2.0 (igda.e-monsite.com) 16, rue des Croisiers à Caen, dans le cadre de son exposition Portraits et textes courts, Tristan Jeanne Valès a invité Claude Alexis pour une lecture d'extraits et une signature-dédicace du livre
Pourquoi y a t-il... ? que nous avons récemment publié
. Cette lecture, faite devant un public attentif, était très émouvante.

Salon du livre de Caen les 20 et 21 mai, place St-Sauveur. Les éditions du Chameau avaient un très beau stand, très bien placé. De nombreux visiteurs sont passés voir les dernières nouveautés (18) sorties depuis notre dernière venue au salon de Caen en mai 2015.
Les auteurs suivants sont venus sur le stand pour faire des dédicaces : Didier Malhaire, Sylvie Caty, Yoland Simon, Karine Langlois, Jean-Yves Lepetit, Jeanine Mesnildrey, Claude Alexis-Cras, Tristan Jeanne-Valès, Marie-Odile Lainé, Gilbert Bazard, Isabelle et Antoine Pérus.
photos du stand prises par Josette Hersent












Accueil    Actualités   Association   Projets    Souscriptions   Catalogue    Historique   Points-de-vente